L’étape de l’action est cruciale pour nombreux des projets car la vie du projet sera exposé à l’environnement de manière concrète et sera soumis aux tempêtes extérieures. C’est à cette étape que l’ensemble du collectif entrera en contact avec ses propres dragons, exposé en dehors de sa zone de confort.

La phase de l’action demande beaucoup d’énergie. C’est aussi à cette étape que l’organisation à centre vide prend tout son sens car la survie du projet ne porte plus sur les épaules d’une personne en particulier, mais sur l’ensemble du collectif qui porte le projet. Il y a donc une meilleure répartition pour l’énergie qui sera demandée.

L’un des écueils du passage de la planification à l’action est l’aspect financier. Dragon Dreaming propose une méthode d’empuissancement de la levée de fond pour accompagner chaque individu à changer son rapport à l’argent afin de pouvoir accueillir la suffisance.

L’engagement pris à cette étape est de « faire ce que je dis ».

Le « Karabirrdt » se montre d’une grande utilité pour suivre de très près le processus d’implémentation de ce qui a été planifié: Qui a commencé quelle tâche, et quelles tâches ont été terminées ?

Le « Cercle de Rêve » permet de garder le cap du projet: Quelles idées ont été possible de réaliser ? C’est basé sur une réponse à cette question générative:

« Qu’est-ce qui nous montre que nous avons terminé nos tâches, atteint nos objectifs et fait que 100% de notre rêve devient réalité ? »