Tout projet commence par  le rêve d’une personne. L’expérience montre que 90% des projets collectifs sontbloqués à l’étape du rêve. La raison est simple le rêve reste celui du porteur de projet et n’est pas partager pour devenir le rêve du groupe et donc la base du projet commun.

Paulo Freire, pédagogue Brésilien, met en évidence  la nécessité que le rêve du porteur de projet doit mourir pour que le rêve collectif puisse voir le jour. Tout projet  démarre  avec l’ idée d’un porteur de projet qui d’habitude trouve  un groupe de personnes qui veut bien le suivre et l’aider à concrétiser son idée. Aujourd’hui avec Dragon Dreaming le déclencheur est aussi le rêve, l’idée, et  la différence est dans le fait de trouver des personnes non pas pour suivre et aider mais des  personnes pour créer un rêve collectif à partir du  rêve de chacun et faire AVEC l’initiateur du projet, en  étant auteur et acteur. Le tout est de créer  une Dream Team, une équipe de rêve, pour chaque projet.  En effet, si je travaille sur TON projet, mon énergie sera  différente que si c’est NOTRE projet. Une fois l’idée, le rêve partagé  chacun se positionne sur son implication, son engagement.

Concrètement, suite à la présentation du rêve, un “cercle de rêve” est initié où chaque  participant répond à une “question générative” : Qu’est-ce qui va faire que ce projet va devenir  le projet de tes rêves ? Ce cercle de rêve est terminé lorsque tous les participants ont exprimés leur rêve, sans jugement ni commentaire sur ce que partage les autres membres du groupe. Ensuite, l’un des participants lit à haute voix la liste des rêves en utilisant le temps du passé, comme si le rêve collectif avait déjà été réalisé. Ce document sera le fil conducteur pendant  toute la durée du projet, car il porte toute l’énergie du groupe constituée de la part de chacun. L’utiliser à chaque rencontre  est un moyen  de retrouver de l’énergie et de la motivation dans le groupe.