La méthode Dragon Dreaming a été développée par John Croft et sa femme Vivienne Elanta alors qu’ils travaillaient tous deux au sein de la fondation GAIA qu’ils avaient créée ensemble.

John C. a passé sa vie à travailler pour le développement de nombreuses communautés, de programmes d’éducation et de divers projets  aux quatre coins du monde. Acteur engagé pour l’écologie et le développement de communauté au sein des peuples premiers et indigènes, il s’est longtemps demandé comment les sociétés dites “occidentalisés” pouvaient mettre en place de nouvelles façon de faire et d’être, afin de laisser à nos générations futures une terre accueillante et nourrissante.

A la suite de ses nombreuses recherches depuis 1974 à l’université d’Australie de l’Est, à l’université de Londres , à l’UNESCO à Paris, et à l’ILO/UNRISD de Genève, ainsi qu’avec ses travaux auprès des peuples du tiers monde, il s’est demandé pourquoi certains projets réussissaient et d’autres échouaient, provoquant alors plus de dégâts que si ces projets n’avaient vu le jour.

En 1978, John C. entame un travail sur le développement de différentes communautés urbaines, rurales et régionales pour les accompagner aussi bien individuellement, que collectivement sur la recherche de nouvelles façon de vivre en utilisant des techniques de développement des organisations, faisant appel à l’éducation et à la construction de communauté et à l’expérience de l’écologie profonde.

Dragon Dreaming puise son inspiration auprès de nombreuses théories scientifiques comme la physique quantique, la théorie de la complexité et du chaos mais aussi auprès des sagesses ancestrales issues des communautés indigènes et aborigènes.
La méthode intègre et réconcilie des aspects holistiques et globaux longtemps ignorés, séparés ou divisés dans nos cultures : notre cerveau droit et gauche, la logique et l’intuition, l’individu et l’environnement, la théorie et la pratique, la pensée et l’action, le travail et le jeu, le succès et l’échec.

Après la mort de sa femme en 2006 John C. s’installe en Allemagne jusqu’en 2012, à côté du lac Constance. Depuis, il ne cesse de voyager dans le monde entier pour partager son savoir et ses expériences en méthodologie de projet. Installé en Australie pour l’écriture de son livre “Dragon Dreaming – L’ouverture du Coeur”, il effectue de nombreuses interventions au niveau international.

Depuis plus de 8 ans, la communauté des Dragon Dreamers ne cesse de grandir impulsant des projets innovants de manière créative et structurée. Plus de 3500 personnes ont été formées à la méthode aux quatre coins de la planète. Ces personnes expérimentent le développement de projets utiles à la fois auprès des individus, des communautés ainsi que de l’environnement en accroissant la sagesse collective de la méthode basées sur une gouvernance à centre vide.

Rejoignez-nous pour participer au développement d’une société plus durable